Développement rural intégré

Fandène - Pekesse - Patar Sine / Sénégal

Mieux communiquer, mieux cultiver pour lutter contre l'exode rural!

Aujourd'hui en Afrique de l'Ouest, les sols épuisés par la monoculture d'arachide, la désertification, la rareté et l'inégalité des pluies ont dégradé les conditions de vie en milieu rural. En outre, l'isolement des paysans empêche les échanges de savoir-faire et les services de vulgarisation agricole sont rares. Pour survivre, les populations migrent vers les villes; mais cet exode n'améliore pas leurs conditions de vie, au contraire.

L'action de Terre des Hommes Suisse

Le programme a trois objectifs: d'abord, l'évolution des comportements au sujet des questions environnementales. Des émissions de radio et des causeries sont l'occasion de changer les habitudes pour ne plus épuiser les sols fragiles.

Ensuite, ce programme soutient la mise en place d'activités innovantes. Les meilleures pratiques sont partagées, expliquées, discutées lors de rencontres et de voyages d'études: généralisation de foyers améliorés pour lutter contre le déboisement, formations au compostage pour la fertilisation, protection des cultures par la production de pesticides naturels, diversification des ressources agricoles, valorisation des productions locales... Les échanges sont favorisés pour encourager les innovations techniques et culturales au sein d'un véritable réseau interpaysan.

Enfin, l'accès à des ressources financières locales pour le développement est facilité. La caisse de l'association des femmes accorde des prêts qui permettent d'acheter une vache, quelques moutons, des semences, une charrue, des plantoirs, un pressoir... Un mouvement est créé, qui permettra à long terme le maintien des familles dans leur communauté d'origine.

Ce projet permet ainsi aux familles bénéficiaires d'améliorer leur sécurité alimentaire et financière, notamment par une diversification des cultures et de l'élevage qui les rend moins vulnérables aux fluctuations des prix du marché. Les techniques écologiques permettent de réduire les dépenses d'achat de fertilisants et de bois, tout en sauvegardant les ressources naturelles. Une manière de réconcilier la production agricole et la préservation de l'environnement!

Valorisant les ressources locales et impliquant les personnes sur place, ce programme pourrait donc bien servir d'exemple possible, réaliste et fertile!