Terra

sur la situation des Sans-terre au Brésil vue par le photographe brésilien Sebastião Salgado

Cette exposition photographique est accompagnée d’un dossier pédagogique préparé avec le soutien de la Fondation Education et développement. Elle est particulièrement demandée par les établissements scolaires et écoles professionnelles à Genève et dans d’autres lieux de Romandie, ou lors de diverses manifestations.

Avec ses photographies noir-blanc, Sebastião Salgado nous offre un véritable manifeste pour les paysans sans terre du Brésil. Des portraits de souffrances, mais aussi d’une digne insoumission. Au Brésil, le combat des paysans sans terre est une réponse à une situation sans équivalent dans le monde. Dans un pays grand comme 16 fois la France, 1% à peine des propriétaires fonciers possèdent plus de 43% des terres. A l’autre bout de l’échelle sociale, 53% des paysans possèdent moins de 3% des surfaces cultivables, un chiffre auquel il faut ajouter 12 millions de paysans sans terre. Depuis 1984, le mouvement des paysans sans terre lutte pour la terre, la réforme agraire et le changement social au Brésil. La stratégie d’action du mouvement se veut pacifique; elle est basée sur la négociation et la pression sociale. Grâce à ces actions, près de 150’000 familles ont retrouvé aujourd’hui terre et dignité.

Terre des Hommes Suisse soutient le mouvement des paysans sans terre depuis de nombreuses années, et diffuse sur demande l’exposition de photographies de Salgado, dans des lieux publics. Un dossier pédagogique co-produit par Terre des Hommes accompagne l’exposition. Terra permet ainsi de sensibiliser par la photographie des jeunes de 15 à 20 ans.