Léguer à ses proches, même les plus lointains.

La succession: un projet solidaire.

Désireuses d’organiser de leur vivant le devenir de leurs biens après leur décès, des personnes nous contactent pour échanger à ce sujet et chercher des réponses à leurs questions.

Quelle est la différence entre un testament et un pacte successoral ? Comment consigner mes volontés par écrit ? Puis-je instituer une organisation d’utilité publique comme héritière ? Puis-je avoir la garantie que mon legs permettra d’offrir un avenir meilleur aux enfants défavorisés ? Autant d’interrogations légitimes sur un sujet délicat.

Conscients de l’importance et de la valeur de cet acte hautement symbolique, nous nous tenons à votre disposition pour construire ensemble un projet qui fasse sens pour vous, en prenant:

  • Le temps de l’écoute
  • Le temps de l’échange et de la rencontre
  • Le temps du projet qui se tisse
  • Le temps d’après

Terre des Hommes Suisse bénéficie également du soutien de notaires qui peuvent fournir gracieusement des conseils ou des recommandations lors de questions complexes.

Sachez enfin qu'en Suisse, un texte écrit de votre main qui comporte la date, le lieu et votre signature constitue un testament valable (voir un exemple de testament). Si vous souhaitez que Terre des Hommes Suisse en soit bénéficiaire, il est indispensable que figurent sur votre testament le nom et l’adresse précise de notre association:

Terre des Hommes Suisse
ch. Frank-Thomas 31
1223 Cologny - Genève

Si ces questions vous interpellent, je vous invite à me contacter soit par le formulaire ci-dessous, soit directement par téléphone au 022 737 36 44 pour convenir d’une première rencontre, en toute confidentialité.

Au plaisir d'une prochaine rencontre, je vous envoie mes salutations les plus cordiales.

Jean-Luc Pittet
Secrétaire général

Envie d'échanger à ce sujet? Nous vous rappellons volontiers: