Grandes Marches pour les 100 ans de la HETS

4 October 2018

Du 11 au 14 octobre, la Haute école de travail social à Genève fête ses 100 ans: tables rondes, animations participatives, spectacles, concerts et expositions.
Un programme riche et varié!

Toutes les activités sont gratuites. Retrouvez ici le programme complet de ces 4 jours de fête.
Le dimanche 14 octobre, les animations sont organisées en partenariat avec Terre des Hommes Suisse sur le parcours de la Marche de l’espoir.

Une malle aux trésors - Jeu d’exploration (Perle du Lac, 11h-15h)
Parents et enfants sont «accompagnés par de futur-e-s psychomotricien-ne-s qui leur proposent des explorations ludiques propices à la créativité, aux échanges et à la mobilisation du corps. Dans son ventre, la Malle aux trésors recèle d’infinies surprises. Tantôt cabane, tantôt théâtre de marionnettes, tantôt robe virevoltante… ses composants, objets simples en bois et en textile, se combinent et se complètent de mille et une manières avec pour seule limite l’imagination des participant-e-s, enfants comme adultes.»

Animation pour les enfants et leurs parents||HETS

Les Grandes Marches - Installation militante (Rotonde du Quai du Mont-Blanc et Perle du lac, 11h-15h)
Plusieurs projets et partenariats viennent rappeler que la défense des droits humains est l’un des principes fondateurs du travail social, et notamment la manifestation sans frontières des Grandes Marches à laquelle plus de 50 organisations ont participé. Parmi les silhouettes en taille réelle, 12 partenaires ou bénéficiaires de Terre des Hommes Suisse, enfants et adultes, témoignent de leur engagement.

«De la « marche du sel» de Gandhi à celles conduites par Martin Luther King pour l’obtention des droits civiques, les grandes marches du XXe siècle ont été des jalons historiques dans la conquête de droits nouveaux. C’est en référence à ces actions qu’a été baptisée l’installation participative présentée dans le cadre des 100 ans de la HETS. A travers la collaboration avec des ONGs et des associations, des militants de Suisse et de différents pays, investis dans la défense des droits humains et de la justice sociale, choisissent un slogan résumant leur engagement ou une cause à défendre qui leur est particulièrement chère. Pancarte à la main, ils se laissent prendre en photo. Toutes les photos collectées sont peintes sur des panneaux et découpées en silhouettes de taille réelle qui sont dressées dans la ville en une manifestation symbolique qui s’affranchit des frontières de cause ou de pays.»

En partenariat avec la Fédération genevoise de coopération, Annemasse Agglo, la Ligue suisse des droits de l'Homme et Terre des Hommes Suisse.

Vous retrouverez ces silhouettes:
Lundi 8.10, 12h-14h, Place des Nations. Dès 13h, allocutions de Joëlle Libois (directrice HETS-GE), Fédération genevoise de coopération, Compagnie Zappar et Annemasse Agglo
Vendredi 12.10, 20h-2h, Maison communale de Plainpalais
Dimanche 14.10, 11h-15h, Perle du Lac, sur le parcours de la Marche de l’espoir de Terre des Hommes Suisse

Des militants s'expriment||HETS

Parmi les 100 silhouettes proposées pour cet événement, ci-dessous les 12 liées à Terre des Hommes Suisse.

Yola Mamani, Bolivie Ivana Paixão, Brésil Bernard Zongo, Burkina Faso María Bernarda Pabón Rosero, Colombie

Yola Mamani, Bolivie
Productrice d'émissions radio
Mujeres Creando

Ivana Paixão, Brésil
Educatrice
Grãos de Luz e Grios
Bernard Zongo, Burkina Faso
Directeur
ATTous
María Bernarda Pabón Rosero, Colombie
Fondatrice
Cecucol

"Enfant, j'étais employée de maison, aujourd'hui je suis étudiante à l'université et féministe."

 "A travers la danse, je lutte pour l'identité et l’autonomie des jeunes de ma communauté." "Je suis dans l’action pour que tous les enfants soient scolarisés." "Défendre la paix et les droits ne doit pas nous coûter la vie."  
Mujeres Creando est une organisation féministe qui lutte depuis 25 ans pour une société plus juste et équitable. Elle réalise un important travail de sensibilisation, entre-autre, au travers de sa radio. Dans le nord-ouest du Bresil, l’organisation Grãos de Luz réalise des actions artistiques et éducatives en faveur de la promotion des droits des enfants et des jeunes et pour le renforcement de leur identité. Créée en 1994, l’association Tout pour tous – Yennenga œuvre pour réduire la pauvreté et le chômage des jeunes au Burkina Faso. Elle gère actuellement 3 centres de formation professionnelle pour jeunes filles. Cecucol travaille dans la ville de Cali pour promouvoir la participation des jeunes à la vie de la communauté. L’organisation essaie ainsi de lutter contre la désertion scolaire et l'embrigadement dans les groupes armés. 
 Kervens Junior Thelus, Haïti  Farida Bano, Inde Virginie Mounkoro, Mali   Dina Flor Mamani Huallpamayta, Pérou
Kervens Junior Thelus, Haïti
Membre du comité de gestion des risques du Foyer Notre Dame de Lourdes

Farida Bano, Inde
Jeune leader de la Indian Youth Federation
Span

Virginie Mounkoro, Mali
Directrice
APSEF
Dina Flor Mamani Huallpamayta, Pérou
Animatrice radio
Amhauta
"Donnez aux enfants toute la joie et l’affection dont ils ont besoin." "Les jeunes sont les leaders d'aujourd'hui et non de demain." "Lutter contre la discrimination des filles au Mali, tel est mon combat." "Par ma voix, je communique les droits de l’enfant pour  une vie meilleure."
Le Foyer Notre Dame de Lourdes est un espace d’accueil et de prise en charge des enfants vulnérables, auxquels la structure offre une éducation de qualité et un environnement protégé. SPAN (Society for People's Awareness) intervient dans les quartiers défavorisés de Kolkata pour promouvoir la formation professionnelle des jeunes et leur intégration au marché du travail. L’Association pour la Promotion des Droits et du Bien Être de la Famille (APSEF) soutient les droits des femmes et des enfants à travers des actions de formation et de sensibilisation au niveau communautaire. Amhauta travaille en faveur des populations indigènes du sud du Pérou afin d’améliorer les conditions de vie des enfants, jeunes et femmes au travers la valorisation des aspects interculturels et intergénérationnels. 
 José Luis Lara, Pérou Mariluz Zanabria, Pérou   Bouya Fall, Sénégal  
José Luis Lara, Pérou
Gérant
Agrobosque
Mariluz Zanabria, Pérou
Animatrice sociale
Agrobosque
Bouya Fall, Sénégal
Membre d'un club d'enfants
Eden

Jean-Luc Pittet, Suisse
Secrétaire général honoraire
Terre des Hommes Suisse

"Ce que nous semons aujourd'hui bénéficiera aux générations à venir." "Nous luttons pour une société plus juste et équitable pour les enfants de Madre de Dios." "Enfants du monde entier, exigeons le respect de nos droits!" "Eduquer à la solidarité, ici et là-bas, pour les droits de l’enfant et une Terre durable."
Agrobosque est une coopérative agricole créée dans la région d'extraction aurifère Madre de Dios. Son objectifs est d'offrir aux familles des alternatives durables au travail dans les mines grâce à la production de cacao. Agrobosque est une coopérative agricole créée dans la région d'extraction aurifère Madre de Dios. Son objectifs est d'offrir aux familles des alternatives durables au travail dans les mines grâce à la production de cacao.  Depuis sa création en 1995 EDEN (Education et développement de l’enfant) travaille dans la promotion et la protection des droits de l'enfant à travers l'éducation, la sensibilisation et les échanges. Terre des Hommes Suisse agit au Sud avec des partenaires locaux pour améliorer les conditions de vie des enfants, leur protection et la promotion de leurs droits. En Suisse, elle sensibilise les jeunes et les encourage à la solidarité.

«La célébration du centenaire se veut un temps de partage et de fête ouvert à toutes et tous, porteur des valeurs de solidarité, de dignité et d’émancipation des personnes qui constituent le socle de l’action de la HETS. Autour du thème du Vivre Ensemble, la manifestation repose sur une série de projets académiques et artistiques pensés et réalisés collectivement, dans une démarche participative impliquant les enseignant-e-s, le personnel administratif et les étudiant-e-s, mais aussi les partenaires de terrain de la HETS et de nombreux usagers et usagères du travail social. Cette dynamique fédératrice, portée par les droits humains et sociaux, se veut l’illustration d’une société dans laquelle chacune et chacun pourrait trouver sa place et exercer une parole entendue. Une exigence contre les stigmatisations, les exclusions et les multiples formes de précarité, pour oeuvrer ensemble à la construction de rapports sociaux solidaires.» (extrait du programme)