Table ronde sur les mobilisations citoyennes en Amérique latine: public nombreux au rendez-vous

5 Febrero 2020

Près de 90 personnes ont assisté le 30 janvier 2020 à la table ronde sur le protagonisme de la jeunesse et le rôle des organisations de la société civile lors des mobilisations citoyennes en Amérique latine.

Fruit d'une collaboration entre l'Université de Genève (Maison de l'Histoire et Latino Lab), la Haute Ecole de travail social (HETS) et Terre des Hommes Suisse, cette table ronde a mis à l'honneur l'expertise et l'expérience de terrain des Coordinations nationales de Terre des Hommes Suisse en Bolivie, au Brésil, en Colombie et au Pérou. Pour compléter le tableau, la DreDenisse Sepulveda (HETS), spécialiste du Chili, a également été invitée.

Les échanges ont été modérés par Aline Helg, professeure honoraire de l'Université de Genève, Anne Lavanchy, professeure à la HETS, et Urpi Saco Chung, doctorante au Graduate Institute. Après une question commune, chaque intervenant-e a abordé un angle d'approche plus spécifique autour de l'un destrois thèmes suivants: la question du genre et de l'intersectionnalité des discriminations (Pérou, Chili), le risque (ou le constat) d'érosion des droits de l'enfant et des droits humains (Colombie), et le rôle de l'éducation et de la pensée critique pour former des enfants et des jeunes agents de changement, sujets et acteurs de leur droits (Brésil).

Merci encore à Lizeth Vergaray, Luciana Pinto, Patricia Vargaset César Bedoya d'avoir accepté d'ajouter cet événement dans leur agenda déjà très chargé par la rencontre des Coordinations nationales de Terre des Hommes Suisse, ainsi qu'à tous ceux et celles qui ont pu être présent-e-s et qui, d'une manière ou d'une autre, ont donné un coup de main dans l'organisation et la diffusion de cette table ronde

Anahy Gajardo
Chargée thématique éducation