Formation des jeunes en milieu rural

Zudañez / Bolivie

Marcher des heures dans la montagne pour arriver fatigué à l’école? ProAgro offre une alternative avec des internats ruraux pour les jeunes de 8 à 20 ans. Des apprentissages adaptés au contexte permettent aux élèves du secondaire d’acquérir une formation utile.

Très difficile d’accès, délaissée par les pouvoirs publics, la province de Zudañez est perchée à 2500 mètres d’altitude, au sud de la Bolivie. Sa capitale est Sucre. Cette province est peuplée de Quechuas, qui vivent difficilement de l’agriculture. Environ deux tiers de ses 31‘000 habitants sont analphabètes. 41% seulement des enfants terminent leur scolarité primaire. L’indice de pauvreté y atteint 99% et la mortalité infantile 10%. L’émigration est depuis longtemps une stratégie de survie, mais sans formation, les migrants échouent souvent dans les bidonvilles.

L'action de Terre des Hommes Suisse

Le programme de ProAgro se développe d’une part dans le soutien aux internats, véritables passerelles qui permettent aux jeunes des hameaux isolés d’avoir accès à l’école sans marcher des heures. L’amélioration des méthodes pédagogiques est un axe important pour cette ONG, qui propose des formations aux enseignants des internats.

ProAgro offre également, pour les élèves du secondaire, des formations techniques adaptées au contexte local, utiles à tous: électricité, menuiserie, travail du cuir, mécanique, couture, tissage, informatique. C’est toute la communauté régionale qui est impliquée dans ce programme, avec bien sûr les autorités locales et scolaires. Les parents contribuent au programme, par exemple pour la culture des pommes de terre. Des ateliers de formation sur la nutrition leur sont régulièrement dispensés, ainsi qu’aux enseignants et aux élèves des écoles.

Dans les écoles associées, des ateliers sur divers thèmes comme la protection de l'environnement, la démocratie et la citoyenneté, le leadership, l'hygiène, la santé, la sexualité sont intégrés au programme scolaire. Ainsi, la région bénéficiera à terme d'habitants mieux formés, et la sécurité alimentaire des familles sera améliorée.

Ne plus marcher des heures pour atteindre l’école, mais consacrer son énergie à une formation pour demain : une chance nouvelle pour les jeunes de Zudañez !