Formation professionnelle des jeunes déscolarisés

Pikine-Dakar / Sénégal

Une deuxième chance pour les jeunes: un métier à portée de main

Au Sénégal, plus de la moitié de la population a moins de 20 ans! Malika, commune d'arrondissement située à 22 kilomètres de Dakar, connaît depuis quelques années une démographie galopante favorisée par les mesures de déguerpissement* pour désengorger le centre-ville. Comme dans bien d'autres communes suburbaines en forte expansion, Malika ne dispose pas d'infrastructures éducatives et sanitaires suffisantes pour répondre aux besoins des habitants.

Les conséquences sont particulièrement alarmantes pour les jeunes qui constituent plus de la moitié de la population. Certains n'ont tout simplement pas accès au système scolaire - surtout les filles - et parmi ceux qui sont scolarisés, plus de 60% abandonnent l'école avant la fin du cycle élémentaire!

De nombreux enfants et jeunes se retrouvent désœuvrés, dans la rue, à la merci de diverses formes de délinquances, ou les parents les placent dans un atelier où ils sont plus exploités que véritablement formés. D’autres, principalement les filles, restent parfois simplement confinées à la maison, ne bénéficiant d'aucune formation, encore moins de qualification. Certaines deviennent employées de maison, où elles sont souvent victimes d’exploitation ou même de diverses formes d’abus.

L'action de Terre des Hommes suisse

Préoccupée par le désœuvrement et l’absence de perspectives chez de nombreux jeunes de la commune de Malika, Alphadev a ressenti la nécessité d’apporter sa contribution au développement du secteur éducatif avec l’ouverture d’un centre d’apprentissage populaire (CAP).

Terre des Hommes Suisse soutient ce projet innovant qui mêle alphabétisation et formation professionnelle directement au sein d'ateliers dans le secteur privé informel. Actuellement, 43 jeunes déscolarisés (15 garçons et 28 filles) et 43 analphabètes (9 garçons et 34 filles) de 15 à 20 ans, issus de familles particulièrement démunies, sont scolarisés. Alphadev assure également le suivi de la première volée d'élèves, 40 jeunes qui ont achevé avec succès leur formation. Elle met aussi en place un dispositif d’insertion professionnelle avec notamment des formations complémentaires pour les jeunes en situation d’échec afin de les accompagner au mieux jusqu’à l’acquisition des compétences nécessaires.

*Le déguerpissement est l'opération par laquelle il est fait obligation, pour des motifs d'utilité publique, à des occupant d'une terre appartenant à l'Etat de l'évacuer, même s'ils l'ont cultivée ou y ont construit leur habitation.

Fichier attachéTaille
PDF icon tdh_journal-125-afrique_de_louest-6-7.pdf217.88 Ko