Colombie

Terre des Hommes Suisse agit pour le bien-être des femmes et des enfants

La Colombie a connu une forte croissance économique et son maintien lors de la crise mondiale récente a encouragé les investissements nationaux et étrangers. Néanmoins, les ressources et le pouvoir sont répartis de manière très inéquitable dans le pays.

Les affrontements passés ont obligés une grande partie de la population - plus de 6 millions de personnes! - à se déplacer, abandonnant ses terres, déracinée. Si de nombreuses personnes restent aujourd'hui encore victimes des affrontements entre les différents acteurs armés, le conflit s'est en grande partie déplacé dans les quartiers défavorisés des villes, sous forme guérilla urbaine. Des frontières invisibles ont été créées et les populations se retrouvent prisonnières de guerres de territoires entre bandes et victimes du trafic de drogues. Les jeunes, faute de perspectives et de projet de vie, sont souvent embrigadés par ces bandes.

Ces déplacements et ces tensions urbaines provoquent de graves traumatismes psychologiques ainsi qu'une moindre résistance devant les maladies. Nombre d'enfants ont brusquement dû quitter les bancs de l’école ou ne peuvent suivre régulièrement leur scolarité pour cause de coûts financiers, de violences familiales et de programmes inadaptés.

Parmi les populations les plus vulnérables, il y a les femmes, souvent cheffes de familles, mais surtout les enfants et les jeunes qui subissent non seulement de nombreuses violences (assassinats, prostitution enfantine, abus sexuels, intimidations, etc.) mais sont également menacés de recrutement par les différentes factions armées.

Terre des Hommes Suisse
axe son travail dans 4 domaines liés aux droits de l'enfant

1. Protection et prévention contre les violences
Les partenaires locaux de Terre des Hommes Suisse cherchent à faire connaître et respecter la convention des droits de l’enfant. Pour prévenir l’exploitation sexuelle des mineurs et le recrutement des jeunes par les acteurs armés, ils renforcent la conscience de leurs droits et l'autoestime des ces jeunes et les accompagnent dans la définition de projet de vie. Ils participent également à des réseaux qui relient les différents acteurs éducatifs et établissent une alliance stratégique avec les institutions de l’Etat. Terre des Hommes Suisse contribue aussi à la diffusion de campagnes de sensibilisation.

2. Droit à l'éducation
Les partenaires colombiens de Terre des Hommes Suisse cherchent à assurer pour tous les enfants les mêmes chances d'intégration au système scolaire. Des projets éducatifs adaptés sont mis sur pied avec la participation des élèves, des enseignants et des parents (soutien scolaire, ateliers, accompagnement personnalisé, matériel pédagogique spécifique, etc.).

3. Droit à l'alimentation
Une attention particulière est portée à l'alimentation équilibrée et suffisante pour tous les enfants. Les familles bénéficiaires des projets soutenus par Terre des Hommes Suisse sont encouragées à initier des activités productives qui permettent d'améliorer leur sécurité alimentaire et de générer des revenus complémentaires, mais aussi de développer leurs capacités de gestion. Les enfants et leur famille sont également sensibilisés à la diversité des aliments, leur utilisation et leur conservation.

4. Participation des enfants et des jeunes
Les associations partenaires encouragent les jeunes à participer davantage à la vie publique et à la construction d’un tissu social qui les ancre dans leur environnement, pour exemple le soutien à un réseau spécifique de jeunes paysans qui s'engagent comme citoyens. Les partenaires organisent également de multiples rencontres entre jeunes de différents secteurs sociaux. De façon générale, tous les projets défendent le respect de la différence et une façon de vivre ensemble, pacifique et constructive.