Gestion des ressources et droits de l'enfant

Tamil Nadu, île de Rameswaram / Inde

Au Tamil Nadu, face à l'océan au bord de l'épuisement, la mise en place d'une gestion durable des ressources halieutiques (aquatiques vivantes) est capitale afin de garantir des conditions de vie décentes pour les pêcheurs et leur famille. L'île de Rameshwaram est située à la pointe sud-est du sous-continent indien, dans le golfe du Mannar. Selon un recensement datant de 2001, 40 000 personnes vivent sur cette île, dont une majorité de petits pêcheurs traditionnels. Lors du tsunami de 2004, la quasi-totalité de la pêche a été sinistrée, puis la distribution excessive de bateaux par les autorités et les ONG a renforcé le problème de la surexploitation des ressources halieutiques. La diminution drastique des revenus provenant de la pêche oblige de nombreuses familles à migrer vers les grandes villes où elles finissent souvent exploitées et maltraitées.

L’action de Terre des Hommes Suisse

Le but de ce programme est de soutenir des communautés de pêcheurs traditionnels. Il est basé sur la valorisation de leurs compétences, ainsi que sur la sensibilisation à une gestion durable des ressources halieutiques et au développement durable. De plus, cette action valorise le rôle des jeunes et des enfants par le biais de l'éducation à l'écologie, outil qui leur permettra de détenir les clés de leur futur.

Pour cela, Terre des Hommes Suisse et son partenaire local, People’s Action for Development (Pad), forment des enfants à la préservation de l'environnement. Le programme met également en place une action communautaire intégrée des ressources halieutiques, en incluant l'analyse des risques naturels et des potentialités. Le savoir-faire des pêcheurs traditionnels est valorisé et diffusé afin de leur permettre de devenir des partenaires incontournables lors des négociations. Le travail de lobbying est soutenu afin de renforcer son impact auprès des acteurs du développement durable et des autorités.

Au final, en 2014, 9000 enfants seront sensibilisés à l'environnement; 105 enfants seront formés à l'écologie. Un important travail de plaidoyer et de lobbying aura été réalisé et 6685 familles de pêcheurs seront capables de défendre leurs intérêts.