Soutien aux familles déplacées

Provinces de Sucre et Cordoba / Colombie

Une place pour les familles déplacées! Ce programme aide les enfants, les jeunes et les femmes à participer aux processus démocratiques dans les départements de Córdoba et de Sucre, et à développer des micro-activités pour leur sécurité alimentaire.

La Colombie subit depuis plus de 50 ans les conséquences d'un conflit armé interne. De nombreuses personnes doivent abandonner familles, biens et terres pour échapper aux violences.

Les départements de Córdoba et de Sucre, parmi les plus pauvres du pays, sont durement touchés; l’existence même des communautés paysannes est menacée. Un accompagnement est nécessaire pour qu'elles construisent leur citoyenneté, ce qui les rendra plus visibles et leur permettra d’agir. Il faut se concentrer maintenant au niveau local, et même familial, pour lutter contre les violations des droits de l'enfant.

L’action de Terre des Hommes Suisse

Dans un contexte de violence, de corruption et d'accaparement des terres, un soutien aux enfants, aux jeunes et aux femmes est crucial. Le programme Sinú vise à améliorer leurs conditions de vie dans huit localités rurales: d'une part il lutte contre toutes les formes de violences, recrée le tissu social désagrégé et sensibilise la population à ses droits; d'autre part il promeut l'agriculture familiale biologique et les activités génératrices de revenus.

Le premier objectif est d’aider les familles déplacées à s'intégrer dans la vie communautaire. Le programme cherche donc à les faire participer, avec des comportements orientés vers le vivre-ensemble, la solidarité, le respect et la tolérance. Dans chaque localité, un diagnostic est posé sur la situation de violence et les multiples formes d'abus contre les mineurs, et un plan d'action mis en œuvre. Des réseaux locaux tissés peu à peu parviendront à avoir une influence sur la politique publique en matière de prévention de la violence; une trentaine de personnes seront formées comme facilitateurs locaux.

Le deuxième objectif est l’amélioration de la participation aux politiques territoriales publiques. Sinú renforce les capacités d'intervention sociale des groupes et associations pour qu'ils coordonnent leurs initiatives locales et régionales: les Conseils municipaux de la Jeunesse fonctionneront correctement et assureront le suivi des propositions du Plan de développement en faveur des jeunes; une trentaine de personnes (équipes des partenaires et facilitateurs locaux) rassembleront de la documentation sur les expériences en cours.

Le programme vise enfin un troisième objectif: la sécurité alimentaire. Pour cela, de nouveaux jardins potagers sont créés dans les écoles ou les communautés, une majorité d'entre eux deviendront des terrains d'expériences pédagogiques pour les enfants. Les familles développent des activités génératrices de revenus, notamment la vente de produits cultivés, naturels ou transformés.

Les familles déplacées s'intègrent dans la vie locale comme des citoyens à part entière et une agriculture familiale et scolaire améliore la sécurité alimentaire de la communauté dans son ensemble.