La déclaration des droits de l'homme fête 70 ans

10 décembre 2018

"Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits". Cette phrase culte était proclamée le 10 décembre 1948 lors de l'adoption de la Déclaration universelle des droits de l'homme (DUDH) à Paris.

Terre des Hommes Suisse, en tant qu'organisation de protection et de promotion des droits de l'enfant, en particulier l'éducation et la participation, profite de l'occasion, 70 ans après, pour célébrer ce document fondateur. Un document qui marque le début d'un ensemble de traités, protocoles et conventions qui ancrent les droits civils et politiques, mais aussi économiques, sociaux et culturels de chaque individu, sans distinction aucune. De lui découleront les conventions internationales contre la discrimination envers les femmes (1979), contre la torture (1984), et relative aux droits de l'enfant (1989).

Les idéaux décrits dans cette déclaration universelle restent d'actualité face à la violation des droits fondammentaux de millions de personnes dans le monde, dont des enfants et des jeunes. La responsabilité des Etats est notamment en cause. Sans être figé dans le marbre, le contenu de ce texte sera certainement amené à être complété par de nouveaux droits liés au phénomène grandissant de la migration et ses causes, aux nouvelles technologies de l'information ou de la santé, aux changements climatiques.

A lire le texte de la Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet

A lire également un article du journal Le Temps sur ce texte vu par des collégiens.